THÉRAPIE PSYCHO-CORPORELLE

Mon approche de la thérapie psycho-corporelle consiste en la combinaison de différentes sources de connaissance et d’inspiration. Elle a pour but de permettre à la personne de :

 

  • découvrir des aspects oubliés, négligés ou non révélés d’elle-même,

  • sortir de comportements automatiques qui altèrent et diminuent certaines de ses capacités.

 

Ce processus s’adresse aux personnes qui :

 

  • désirent aller mieux, retrouver un réel équilibre (physique, émotionnel, psychique, relationnel,…) ou encore mieux se connaître,

  • ont une difficulté physique (douleurs, tensions, fatigue,...),

  • se retrouvent face à une problématique qu’ils n’arrivent pas à résoudre,

  • veulent franchir une nouvelle étape dans leur vie sans vraiment savoir comment s’y prendre.

MA FAÇON DE TRAVAILLER

A l’aide de questions ciblées, de mon observation et d’une analyse des pieds comme représentation du corps humain, j’examine avec la personne la nature de la problématique en établissant des liens entre des sensations, des émotions, des pensées, des blocages et les zones du corps qui leurs correspondent. Ensuite, nous regardons ensemble ce qui est nécessaire et utile de changer ou d’apprendre pour que la difficulté ne soit plus un obstacle à son bien-être.

Le corps a la capacité naturelle de se rééquilibrer lui-même. Dans le cas d’une difficulté qui perdure, il essaye de retrouver son équilibre sans y parvenir et cela peut se manifester par des symptômes concrets, un mal-être voire une impression de tourner en rond ou d’être dans une impasse.

LA PARTIE THÉRAPEUTIQUE DE MON TRAVAIL

Le corps nous parle avec son langage qui ne passe pas forcément par les mots ! De par ma pratique, j’ai appris à écouter le corps et à entrer en dialogue et résonnance avec lui. Le toucher, la respiration, l’attention vont favoriser des mouvements visibles ou à peine perceptibles. Cette expérience permet au corps de vivre autre chose que la douleur ou le blocage présents et par la-même de retrouver son équilibre et sa vivacité.

La pensée et la conscience ne sont évidemment pas exclues du cadre de mon travail. En effet, le bien-être dépend également de la manière dont nos différents niveaux communiquent et coopèrent entre eux. Il s’agit essentiellement de réunifier « la tête et le corps », « l’esprit et le physique » dans une complémentarité saine et salutaire.