La douleur n’est pas à combattre. Nous pouvons l’utiliser comme un moteur de changement, car sans la douleur qui nous met face à une limite voir un déséquilibre, la motivation et l’énergie nous manquent alors pour oser réellement changer.

DOULEURS

Le point de départ dans mon approche de la douleur est qu’elle fait partie de la vie. Grandir, apprendre, aimer, oser, échouer, réussir, vieillir,… sont parfois douloureux.

La douleur fait mal. C’est une sensation que chacun(e) expérimente à différents niveaux : physique, émotionnel, mental, de l’âme.

TRANSFORMER LA DOULEUR

A l’aide du toucher et de la parole, je permets à la personne d’entrer en contact avec ses douleurs existantes et de les accueillir. En utilisant la respiration, nous travaillons avec les douleurs encapsulées afin qu’elles puissent se dissoudre, être intégrées par le corps et se transformer pour aller vers un apaisement, une acceptation bienveillante, une force, un calme intérieur, une lucidité, une douceur, une énergie ou encore une joie de vivre.

Oser aller à travers la douleur – comme celle liée à une déception - va permettre la réapparition d’une ouverture et d’une disponibilité à nous-même et aussi aux autres.